Etudier et vivre à Aix-en-Provence

Etudier et vivre à Aix-en-Provence

Pour les étudiants, Aix-en-Provence offre de nombreux avantages. Le soleil et la qualité de vie ne sont pas les seuls ! L’éventail des formations, avec notamment l’université Aix-Marseille, y est riche et les jeunes profitent des atouts d’une ville à taille humaine qui affiche une dynamique certaine. Ils ne s’y trompent pas : à Aix-en-Provence, les 35 400 étudiants représentant un quart de la population.

Une ville à taille humaine idéalement localisée

À une trentaine de kilomètres au nord de Marseille, Aix-en-Provence abrite 143 000 habitants. Une ville à taille humaine donc, dans la vaste métropole Aix-Marseille (1,75 million d’habitants), et qui plus est une Ville d’art et d’histoire. L’ancienne capitale de Provence regorge de placettes fleuries, de ruelles ombragées, d’hôtels particuliers aux portes et fenêtres sculptées. Bref, un véritable musée à ciel ouvert dans lequel il fait bon déambuler, et toute l’année, au vu du climat méditerranéen dans lequel baigne la cité de Cézanne.

Ainsi, sous le regard de la montagne Sainte-Victoire, qui rappelle que les environs invitent aux activités au grand air, Aix-en-Provence est une ville de convivialité et de bien-vivre, qui ne manque pas de séduire.

La transformation autour du Campus Mirabeau

Le statut de ville thermale (en attestent ses multiples fontaines) et son remarquable patrimoine n’empêchent nullement Aix-en-Provence de vivre avec son temps. La cité aixoise s’inscrit ainsi dans une dynamique de Smart city avec ses places connectées, ses totems d’informations numériques, ses multiples zones de wifi gratuit et ses applications locales. La ville se transforme tout en mettant l’accent sur les projets environnementaux, avec notamment la création d’un Parc naturel urbain, long de 4,7 km, en plus des nombreux espaces verts déjà existants.

Mais l’un des plus ambitieux projets d’Aix-en-Provence concerne précisément les étudiants : le Plan Campus Mirabeau. Ce vaste plan a intégré la réhabilitation de la faculté des lettres, la construction d’une nouvelle faculté d’économie et de gestion, la rénovation de 750 logements étudiants, d’installations sportives ou encore la création d’un cœur de campus. Il s’est accompagné d’un développement de l’offre de transports, avec un nouveau parking relais et surtout l’Aixpress, un Bus à haut niveau de service (BHNS), qui facilite largement les déplacements.

Etudier au cœur de la ville

Et tout cela en plein centre-ville ! Car voilà une autre particularité de la vie universitaire à Aix-en-Provence : elle est parfaitement intégrée à la ville, avec un quartier des facultés situé juste au sud du centre historique, quand les établissements d’enseignement supérieurs ne sont pas directement implantés en son cœur - l’Institut d’études politiques et l’Ecole supérieure d’art, par exemple. La vie étudiante est ainsi intimement liée à celle de la cité, ce qui ne manque de faciliter les déplacements, les activités sportives et culturelles, et bien entendu la vie nocturne, des jeunes. Les activités, d’ailleurs, ne manquent pas, entre les associations et clubs de la ville, et ceux animés directement par les étudiants.

Cela dit, prendre l’air (ou le large) n’est guère plus compliqué, tant la mer (et les fameuses calanques) est proche, tout autant que les vignobles, les parcs naturels et les montagnes du massif de Sainte-Victoire.

Une riche offre de formations

Pour la petite histoire, l’université d’Aix-en-Provence fut fondée en 1409 et la ville abrite depuis 1843 un campus d’écoles d’ingénieurs, avec encore aujourd’hui l’Institut d’administration des entreprises, l’Ecole nationale des techniciens de l’équipement ou encore Arts et métiers Paris Tech. À l’heure des études supérieures du XXIe siècle, la ville fait partie (depuis 2007) d’Aix Marseille Université, dont elle accueille cinq UFR : arts, lettres, langues et sciences humaines, droit et sciences politiques, économie et gestion, santé, et enfin sciences et technologies. Si l’on ajoute des classes préparatoires, des IUT (informatique, commercial, logistique…), des établissements privés (management, esthétisme, notariat…), l’offre de formations se révèle particulièrement complète. Et ce que l’on souhaite suivre des études courtes à Bac+2 ou Bac+3, ou au contraire très longues.

Au total, Aix Marseille Université propose à elle seule 100 parcours de licences, 320 spécialités de masters, 76 parcours de licences professionnelles ou encore 17 DUT. Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, elle intègre également 119 structures de recherche, qui accueillent quelque 3300 doctorants.

Des loyers toujours chers

Une ville bourrée de charme, dynamique, connectée, le soleil de la région PACA, la mer et la nature environnante : Aix-en-Provence a tout pour plaire et nombre d’étudiants pourraient bien décider d’y élire domicile !

Un bémol cependant, il convient de prendre garde au prix des loyers dû à un manque de logements, malgré les constructions récentes et à venir du Plan Campus Mirabeau. Aix-en-Provence fait partie, dans ce domaine, des cinq villes les plus chères de France. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que la ville a mis en place une politique de transports attractive sur l’ensemble du pays d’Aix. Les étudiants bénéficient d’un abonnement à 100€ pour voyager en bus ou en TER.

De quoi donner des idées d’installation un peu à l’écart de la ville …