Obtenez des aides pour votre logement

Pour les étudiants, la question du logement est un casse-tête, ce n’est pas un mystère. Celle du paiement du loyer, des charges et des frais tout autant. Vous pouvez cependant prétendre à des aides financières, et voici lesquelles.

Les aides de la CAF

Les principales aides financières pour le paiement de vos loyers vous sont attribuées par la Caisse d’allocations familiales. Il vous suffit de respecter les conditions de ressources de cet organisme, exception faite des étudiants dont les parents sont soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière. Pour en bénéficier, il est nécessaire que vous soyez en possession d’un contrat de location à votre nom (ou cosigné par vos parents si vous êtes mineur) et que le logement concerné soit votre résidence principale. Les aides au logement de la CAF sont au nombre de trois, en fonction de votre situation :
  • L’APL, ou Aide personnalisée au logement, concerne les logements conventionnés, qu’il s’agisse de HLM, d’appartements du parc privés ou encore de foyers.
  • L’ALS, ou Allocation logement à caractère social, destinée aux personnes aux revenus modestes occupant (au moins huit mois par an) un logement non conventionné, nu ou meublé, d’une surface d’au moins 9 m² pour une personne seule.
  • L’ALF, ou Allocation logement à caractère familial, est plus rarement versée à des étudiants puisqu’elle concerne ceux qui, isolés ou en couple, ont une personne à charge.

Quel est le montant de l’aide ?

Les aides au logement versées par la CAF peuvent aller de 40 à 200€ par mois. Pour savoir combien vous allez percevoir servez-vous du simulateur en ligne de la CAF. Le montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre varie en effet selon le type de logement, le plafond de loyer, votre statut (boursier ou non), vos éventuels revenus et votre ville de résidence.

Comment obtenir une aide de la CAF ?

La demande d’aide peut se faire en ligne et à tout moment, alors Le plus tôt est le mieux . En effet, il n’y a pas de rétroactivité et vous aurez une carrence sur le 1er mois de location Munissez-vous de votre contrat de location, d’un justificatif de revenus, d’un RIB et éventuellement du numéro d’allocataire de vos parents, et rendez-vous à l’adresse suivante : http://www.caf.fr/allocataires/mes-services-en-ligne/faire-une-demande-de-prestation.

L’aide au logement est-elle cumulable ?

Bénéficier de l’APL, de l’ALS ou de l’ALF n’est absolument pas incompatible avec une autre aide telle qu’une bourse du CROUS (via le Dossier social étudiant) ou une bourse du mérite. En revanche, votre nouvelle situation peut avoir des conséquences sur les aides versées à vos parents puisque vous ne serez plus pris en compte pour le calcul de leurs droits (RSA, aide au logement, etc.).

Le Fonds national d’aide d’urgence

Vous vous retrouvez en difficulté pour payer votre loyer ou simplement subvenir à vos besoins en raison d’une rupture familiale ou d’un autre événement soudain ? Sachez qu’en tant qu’étudiant non boursier et inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur reconnu par l’Etat, vous pouvez faire appel au FNAU, le Fonds national d’aide d’urgence, géré par le CROUS. Vous pourrez alors bénéficier :
  • Soit d’une aide ponctuelle, sur un seul versement d’au maximum 1 669€
  • Soit d’une aide annuelle, versée chaque mois, pour un montant maximum de 5 551€
C’est une commission qui se prononce sur l’attribution de cette aide d’urgence. Vous ne pouvez pas attendre ? Prenez rendez-vous avec l’assistante sociale du CROUS, qui a le droit de déclencher un versement anticipé de 200€ maximum. Notez que l’aide annuelle vous ouvre d’autres droits, à savoir l’exonération des cotisations à la sécurité sociale étudiante et des frais de scolarité.

Le Fonds de solidarité logement

Tout locataire peut faire appel de manière ponctuelle au Fonds de solidarité logement pour faire face à des dépenses liées à son habitation principale. Par le biais d’un prêt ou d’une subvention, il vous est possible de vous faire aider pour régler des dépenses liées, soit à votre entrée, soit à votre maintien dans le logement. Ainsi les aides du FSL concernent-elles tout autant le règlement du premier loyer que l’achat de mobilier de première nécessité, le paiement d’une facture d’électricité qu’une éventuelle dette de loyer. Le fonctionnement du Fonds de solidarité logement et les critères d’attribution des aides dépendent des départements. Vous devez vous faire une démarche auprès de votre CAF si vous êtes allocataire, le cas échéant auprès de la mairie (CCAS) ou des services du département (ADIL).

L’avance Loca-Pass pour le dépôt de garantie

Autre dispositif pouvant vous donner un coup de main, Action Logement, anciennement 1 % logement. Ainsi, si vous êtes étudiant boursier du CROUS ou étudiant salarié (bénéficiaire d’un CDD d’au moins 3 mois), vous avez la possibilité de demander une avance Loca-Pass pour le règlement du dépôt de garantie qui vous sera immanquablement demandé. Il s’agit d’un prêt à taux zéro d’un montant maximum de 1 200€, que vous remboursez sur une durée pouvant aller jusqu’à 25 mois. Attention, si vous changez de logement d’une année sur l’autre, le prêt devra être remboursé pour prétendre de nouveau à cette aide.