Comment s’informer sur sa nouvelle ville étudiante ?

Des conseils pour vous informer sur votre nouvelle ville

  Vous connaissez l’université ou l’école dans laquelle allez bientôt étudier et vous êtes déjà très enthousiaste à l’idée de commencer une nouvelle formation. Par contre, vous avez peut-être eu besoin de Google Maps pour localiser précisément votre nouvelle ville d’adoption ? Ou tout simplement, ni vous ni personne dans votre entourage n’y a jamais mis les pieds.   Evidemment, par curiosité ou par sagesse, à plus forte raison si vous devez vous mettre en quête d’un logement, vous souhaitez vous informer sur cette nouvelle ville. De nombreuses solutions s’offrent à vous. La première d’entre elle consiste tout simplement à se rendre sur le site internet de la commune.    

Les sites des collectivités locales, cernez les premières informations utiles

  Vous pourrez y parcourir les différentes rubriques, avec une attention toute particulière pour celles qui vous intéressent : cadre de vie, sports et loisirs ou autres associations, par exemple. Si le site est bien fait, vous vous familiariserez aussi avec les espaces verts et les moyens de transport. A ce sujet, il est possible que vous dénichiez des infos plus complètes sur le site de la structure intercommunale (métropole, communauté d’agglomération …) dont fait partie la ville.   Dans tous les cas, vous trouverez sur ce genre de sites une mine précieuse de renseignements sur les démarches que vous pourriez avoir à effectuer et autres questions pratiques (services sociaux, de santé...). Mais attention ils ne vous apporteront en revanche pas nécessairement beaucoup plus de réponses sur l’ambiance générale de la commune.    

Quartiers et ambiance, partez à la découverte de votre futur environnement

  Poursuivez donc votre enquête avant votre emménagement. Sur le web, le site kelquartier.com détaille, comme son nom l’indique, des quartiers de nombreuses villes avec, outre des données sur le type de quartier, l’âge moyen des habitants ou encore le nombre de commerces, une description de chacun qui vous plante le décor. Pratique pour se faire une idée plus précise de l’environnement et de l’ambiance qui vous attend. Les avantages et les inconvénients des quartiers font de plus l’objet d’un classement par étoiles sur différentes thématiques : espaces verts et nature, sécurité, réputation du quartier, tranquillité, propreté et mobilier urbain…   Pour pousser vos investigations encore plus loin, rendez-vous sur les réseaux sociaux, et notamment sur les pages d’habitants présentes sur Facebook. Les groupes « Tu sais que tu es de X si... », par exemple, sont très fréquentés et vous avez la possibilité de poser toutes les questions qui vous trottent dans la tête à des gens « du cru ». Ils sont généralement, qui plus est, de très bon conseil, et surtout nombreux à vous répondre.   De même, les forums de discussion entre étudiants de la ville concernée seront d’une grande utilité, ne serait-ce que pour localiser les lieux de fêtes, dénicher des bons plans et même faire des rencontres avant d’habiter sur place. Autre piste, entrez en contact avec le BDE (Bureau des étudiants) de votre fac ou de votre école, ils ont souvent une mine d’informations intéressantes à disposition.    

Un week-end sur place, ressentez et visitez

  Enfin, rien ne vaut une visite in situ, avant même de choisir le quartier qui vous conviendra le mieux, cela vous permettra notamment de resserrer vos recherches quand il s’agira de vous mettre en quête d’un logement. Pourquoi pas sur un week-end, en essayant d’arriver le vendredi pour « tester la ville » aux heures de sortie de travail. Accordez-vous ainsi deux jours pour flâner dans la ville et en humer l’ambiance, et tout simplement pour vous mettre dans le bain.   Votre future ville est trop éloignée, ou vous n’avez pas le temps ? Bref, une visite de quelques jours vous semble mission impossible ? Google est votre ami ! On vous avertit, ça ne vaut pas un déplacement, mais Google Maps ou Google Streetview sont des outils qui vous permettent de faire des repérages et de vous familiariser (certes virtuellement) avec des lieux comme le campus, les espaces culturels, etc.   Avec les informations que vous aurez ainsi trouvées, vous voilà prêt(e) à imaginer votre vie dans votre ville d’adoption, à vous y sentir déjà (un peu) comme chez vous. Dans tous les cas, votre niveau stress va diminuer à l’idée de ce grand saut vers l’inconnu.   Crédit photo : Photo by Jp Valery on Unsplash